Bannière
AHQ Nouvelles-News RSS
L'AFRIQUE DU SUD: Récits d'une terre éloignée PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Par Me Krishna Gagné (Douala, Cameroun)

Cette image de fond d’écran arborant cette mystique photo d’un cap rougeâtre donnant abruptement sur la mer a longtemps fait l’objet de mes rêves.

Étant basée au Cameroun, l’Afrique du Sud était dès lors devenue une destination de voyage incontournable. Après tout, si ce n’était pas aussi beau qu’on le prétendait, il y aurait au moins le vin local pour nous faire oublier!

Et bien, parlons-en du vin local! Si la route des vins la plus connue est Stellenboch, l’Afrique du Sud abrite d’autres régions vinicoles moins connues du public, mais certes tout aussi dignes de découverte, comme Robertson. Ces régions se trouvent à environ une heure de Cape Town. Mon mari et moi pensions bien connaître les vins sud-africains, mais une incursion dans le terroir nous a convaincu du contraire.

D’abord parce que les vins exportés sont en général ceux de production de masse, mais aussi parce qu’il y a une très grande variété de vins, dont les meilleurs sont malheureusement encore inconnus du monde occidental.

Ce qui nous a le plus impressionné fut l’hospitalité locale. Partout où nous sommes allés, nous avons été accueillis comme des amis. Le pays offre un service de haute qualité à des prix très concurrentiels. Ensuite, ce sont les paysages à couper le souffle.

En peu de kilomètres, on peut facilement observer un changement drastique de paysage et de climat. Il est donc intéressant de louer une voiture à Cape Town et faire ses propres découvertes.

La ville du Cap a été sacrée l’une des dix plus belles villes du monde. L’emblématique Table Mountain chapeaute cette ville à l’architecture coloniale. S’il fait trop froid pour la plage, il y a les méga centres d’achats, les musées, les restaurants, ou mieux, le V & A Waterfront avec ses terrasses, pubs et cafés. Visiblement, l’Afrique du Sud fait bande à part sur le continent. On se croirait davantage en Amérique du Nord qu’aux confins de l’Afrique.

De Cape Town, nous sommes partis vers une aventure de plus de 5000 km, avec en tête quelques points de repère tels le Cap de Bonne- Espérance, la Route des vins et le Garden Route. À la sortie même de la ville, j’ai vu mon fameux fond d’écran : en empruntant le Chapman’s Peak, on se trouvait à rouler sur l’une des routes les plus scéniques du monde. Une fois rendus au Cap de Bonne-Espérance, nous arpentons des petits chemins pédestres tellement sinueux qu’un seul faux pas vous amène directement en aller simple dans l’un des caps les plus difficilement navigables au monde. Mais quelle belle prise de vue!

Parmi les expériences les plus exotiques, nous avons eu l’occasion de marcher avec des éléphants, trompe dans nos mains. À Oudtshoorn, je suis partie à la course à dos d’autruche. L’adrénaline qu’une telle aventure procure est indescriptible, d’autant plus que la montée se fait de la façon la plus rustique qu’il soit : sans selle, il faut tenir l’oiseau par les ailes pour bien s’accrocher. Au décollage, on se rappelle soudainement que son œil est plus gros que son cerveau! Du restaurant gastronomique au safari en brousse, en passant par la splendeur des paysages et sans oublier les plaisirs vinicoles, l’Afrique du Sud a tellement à offrir qu’il est difficile de se satisfaire d’une seule visite!

 

Retour
Copyright © 2017. Tout droits réservés - All Rights Reserved - Association des Avocats Hors Québec (AHQ)