Bannière
AHQ Nouvelles-News RSS
La feuille de route d’AHQ pour les années à venir PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Me Marc Porret (New York, États-Unis)

Il y a de cela deux ans, en octobre 2009, AHQ organisait son assemblée générale constitutive et élisait son premier conseil d’administration. Au début de l’année 2012, AHQ organisera une assemblée générale pour renouveler son conseil et décider des directions à prendre. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis les premières lettres envoyées au Barreau par une vingtaine d’avocats hors Québec en février 2006. L’incorporation d’une association qui compte maintenant plus de 500 avocats a fait d’AHQ l'interlocuteur du Barreau du Québec représentant une catégorie de membres qui n’ont hélas toujours pas de voix au sein des instances officielles du Barreau malgré leur poids démographique.

Le rapport du Groupe de travail, avec ses 38 recommandations, peut maintenant servir de feuille de route pour les actions futures d’AHQ. En revanche, afin que ces recommandations ne restent pas lettres mortes, AHQ devra poursuivre ses représentations auprès du Barreau au nom de ses membres, ce qui requiert beaucoup de temps et d’énergie. Le Barreau n’a pas d’opposition de principeà la majorité des recommandations du Rapport, mais ce dernier étant une large institution aux ressources limitées, les avocats hors Québec devront continuer à se faire entendre s’ils veulent que leur statut s’améliore. En ce qui a trait à la question sur laquelle nous n’avons pas d’accord de principe, soit le statut de membre inactif, et les conséquences qui en découlent concernant le montant de la cotisation et l’obligation de formation permanente, le Barreau n’a pas l’intention d’aligner ses politiques avec celles du reste du Canada et des autres ordres professionnels québécois. En effet, si le Barreau créait une catégorie de « membre inactif », il devrait diminuer son budget ou augmenter les cotisations de ses membres actifs à un niveau comparable à celui des autres provinces. Or les membres actifs, qui sont majoritaires et contrôlent le Barreau, préfèrent garder un niveau de cotisation inférieur, grâce au paiement de pleines cotisations par ses membres inactifs de facto, membres qui n’engendrent dans les faits que très peu de coûts pour le Barreau. Les membres d’AHQ devront décider comment réagir face à cette fin de non recevoir de leur ordre professionnel.

Sur une autre note, AHQ démontre son potentiel comme plateforme de communication entre avocats québécois et répond clairement à un besoin à ce niveau. Les réceptions organisées par AHQ à Londres et à Hong Kong ont été de francs succès. Nous nous attendons à ce que l’invitation lancée à tous les avocats en Europe par la Délégation générale du Québec à Paris pour rencontrer le Bâtonnier du Québec lors de son passage dans la capitale française le premier décembre prochain ait aussi un haut taux de participation. Le Conseil d’administration d’AHQ travaille actuellement sur d’autres projets similaires que nous espérons dévoiler sous peu.

Pour ma part, je me suis beaucoup investi dans ce projet depuis février 2006 et, après six ans, je m’apprête à passer le flambeau de la présidence en 2012 avec le sentiment d’avoir fait avancer positivement les choses. Je compte tout de même me représenter aux élections pour demeurer membre du CA afin de faciliter la succession et la continuité institutionnelle d’AHQ. D’un point de vue plus personnel, je souhaite aussi continuer à soutenir AHQ parce que je suis fasciné par le trajet tant géographique que professionnel parcouru par une multitude d’avocats québécois à l’extérieur du Québec. Je reste convaincu plus que jamais que cette réalité doit être prise au sérieux par les instances décisionnelles du Barreau du Québec.J’ai confiance que dans les années qui viennent, AHQ continuera à gagner en importance auprès des instances institutionnelles du Barreau au Québec, tout en poursuivant son parcours admiratif à travers le monde à la découverte et à la rencontre de l’immense diversité de la pratique du droit par les avocats du Québec à l’étranger.

 

Retour
Copyright © 2018. Tout droits réservés - All Rights Reserved - Association des Avocats Hors Québec (AHQ)